Les Vitraux de Malel

Contacter Atelier Pierre-Alain PAROT à Aiserey : 03 80 29 71 72 et atparot@wanadoo.fr

En 1994 Malel créé un premier vitrail pour le noviciat des jésuites à l'Arbaletière à St Didier au mont d’or  sur le thème " ad amorem " avec l'atelier Lorin- Hermet à Chartres .

A partir de 2005 une nouvelle collaboration se tisse avec Pierre-Alain Parot dont l'atelier se trouve à Aiserey , près de Dijon .

Un premier vitrail voit le jour dans la chapelle d' Hauteville-sur-mer avec le thème de l'homme dans la main de Dieu . Puis en 2009 à l'occasion de l'entière rénovation de l'église de VASOUY en Seine Maritime , dix vitraux sont créés par Malel et l'atelier Parot pour illustrer la double espérance : joie dans la création et joie de Dieu . Plusieurs techniques sont utilisées : l'utilisation de verres pleins et de verres plaqués , l'attaque à l'acide pour décolorer des verres plaqués et enfin le travail d'applications d'émaux et leur cuisson dans les verres . Il s'agit là d'un travail ardu et long car ce mélange de différentes techniques sur un grand nombre de morceaux de verre rend le travail lourd d'imprévus ( notamment à cause du résultat toujours imprévu des cuissons successives ) . Chaque morceau de verre peut être ainsi l'objet d'une première décoloration , puis d'un ajout d'un dessin ou de zones de couleurs obtenues par l'application d'émaux posés au pinceau .

Le dessin des jeux de plombs contient aussi en lui même un potentiel de poésie et d'évocation appuyée du thème choisi pour chaque baie . En effet les plombs ne suivent pas la délimitation d'une couleur . Ils traversent toutes les couleurs et tous les personnages . Ce graphisme a sa richesse en lui même . La conséquence en est qu' à l'intérieur de chaque morceau de verre il va coexister plusieurs styles et couleurs , le plomb n'enfermant pas une seule technique ou couleur .

Certains verres sont transparents et laissent complètement passer la lumière et les scènes extérieures : il y a ainsi un jeu de communion entre l'intérieur de l'église et l'extérieur . Cette transparence illustre souvent l'ouverture souhaitée de l'Eglise chrétienne vers les non-croyants , cet accueil de l'étranger qui est encore à l' extérieur de la communauté chrétienne .

Pour l'église de Vasouy les thèmes des baies sont les suivants : le début du monde , l'organisation chaotique du début du monde , l'homme assistant à l'ordonnancement de la création , l'homme mis au centre de la création et la recevant de Dieu , l'homme comprenant la proposition d'alliance offerte par son Créateur , l'homme trouvant sa place juste à l'intérieur du corps de Dieu , Jésus regardant l'homme et l'aimant , Jésus priant son Père pour le salut des hommes , et deux dernières baies évoquent l'eau du baptême et l'eau qui nettoie les péchés dans les flots d'une rivière vivifiante .

En 2010 six vitraux sont assemblés pour la rénovation de l'église de MONTGAUDRY dans l'Orne , toujours avec l'atelier de Pierre Alain Parot sur les thèmes suivants : le baptême de jésus par Jean-Baptiste , l'Esprit Saint , la moisson , le bonheur conjugal , le pardon , la mission de st jean baptiste . Malel et P.A Parot gardent la même exigence d'inspiration et de travail en recourant toujours à ce long façonnage des verres avec l'acide et les émaux . Grâce à cet assemblage de techniques mixtes on voit naitre des vitraux avec de nombreuses vibrations , de nombreuses couleurs qui ne sont pas de simples aplats monotones , et la superposition des émaux ajoutés différemment sur chaque morceau fait de chaque verre un objet unique et impossible à recopier .

Des projets sont en cours de réalisation pour trois autres églises ou chapelles en France .

Atelier Pierre-Alain PAROT à Aiserey : 03 80 29 71 72 et atparot@wanadoo.fr