Fin janvier 2014 devrait se terminer la tapisserie " le chemin bleu " .  composition d'un chemin bleu entre des massifs de fleurs étincelants .

Fin 2013  nouvelle tapisserie : " l'étang orange " . Très colorée avec un ciel orange , cette tapisserie s'inspire d'une toile d'un étang du perche en été . La multitude de laines et fils différents créée un relief inoui pour la végétation du bord de l'étang . L'orangé très vif du ciel en fait une tapisserie pleine de gaité .

en 2013 une nouvelle tapisserie " l'homme enveloppé " est en train d'être tissée . Elle représente l'être humain pris dans le tourbillon du souffle de l'Esprit Saint . Dans des tons bleus, roses et rouges , cette tapisserie sera frappante par le mouvement de couleur forte qui enveloppe la silhouette de l'homme entier pris dans ce souffle .

Les  tapisseries sont réalisées avec l'atelier A3 à Pantin  (17 rue du chemin de fer , 93500 Pantin . Tel : 01 57 14 57 16 ) .

L'atelier A3 a ouvert en 1972 . Créé par Peter Schönwald et Frédérique Bachellerie , l'atelier a réalisé jusqu'à présent plus de 700 tapisseries . Il a voulu renouveler la création contemporaine en s'inspirant d'oeuvres de peintres et en travaillant avec eux pour faire des créations à partir de leurs tableaux . Le mélange des laines , jamais systématique , et la richesse des cartons et des matériaux permettent de dire aujourd'hui qu'il y a eu là une révolution artistique .

La première tapisserie de Malel et de l'atelier A3 est un hommage aux 7 frères de Tibhirine assassinés ( 2,50 x2,50 m– 2001 )  . Les moines y sont symbolisés par sept silhouettes rouges entourant l'eucharistie . La toile originale , dont s'inspire la tapisserie , a été donnée à l'abbaye de Tamié en Savoie et se trouve dans le cloître . La tapisserie , qui peut être retissée jusqu'à six exemplaires permet par son grand format (2,50 msur2,50 m) de captiver l'oeil sur tout un mur . La texture faite de plusieurs dizaines de laines , soies, cotons différents donne une chaleur palpable bien différente du rendu d'une peinture à l'huile . Le grand format permet de voir la tapisserie comme un grand manifeste affiché .

La deuxième  tapisserie est tissée sur le thème de l'adoration ( tapisserie du St sacrement bleu . 2,60 x2,60 m– 2003 ) . Avec des fils brillants d'argent et ses couleurs bleu , blanc , jaune , frappantes , elle cherche à donner une impression de rayonnement et de joie étincelante . Ces deux tapisseries peuvent être prêtées pour des manifestations ou des expositions sur demande .

Un troisième tapisserie intitulée " le rêveur " ( 2,20m sur2,20 m– 2005  ) montre un homme dormant au pied d'un arbre et le paysage imaginaire de ses rêves où se voient des multitudes d'arbres en fleurs et deux chemins . Car l'homme a toutes les raisons de trouver en lui des floraisons successives . Cette tapisserie a été présentée lors de l’exposition de 2005 à la galerie Aaron

 "Les amants à Pienza" ( 2,90 x2 m)  evoque la tendresse des amants  devant un grand paysage toscan . Dans le premier plan volontairement sombre pour mettre en valeur l’immensité lumineuse du paysage derrière se cachent deux amants assis l’un contre l’autre .

« L’étang enneigé » ( 2,40 x1,70 m)  reprend une toile présentée à l’exposition de 2003 à la galerie Aaron à Paris . Par des fils de coton très imaginatifs issus de l’industrie dela Haute-Couture  la texture de la neige est imitée . Sur l’étang gris dans le temps de novembre la neige tombe sans bruit et assourdit toutes les  couleurs . Cette tapisserie a été exposée lors de la rétrospective de l’atelier A3 au musée de la tapisserie d’Angers en 2009 .

« Entre les asters »( 1,50 x 2,90m ) : un chemin lumineux passe entre toutes les couleurs des fleurs imaginaires et notamment des asters bleus et violets . Toute à la gloire chantante dela Créationcette tapisserie est faite pour porter la joie . Elle rappelle l’infini des couleurs dans les fleurs , le mélange des fleurs , la gaité donnée par le Créateur comme preuve d’amour .

«  L’homme qui va  vers le soleil » ( 2m x2,20 m) : Par ses couleurs très chaudes cette tapisserie montre l’homme dans le dynamisme optimiste de sa vie . L’homme n’est pas enlisé dans une paralysie , il est en marche . Un immense soleil apparaît au bout du chemin . Des laines très épaisses sont utilisées pour évoquer les arbres et les faire ressortir du reste . On voit ici la grande créativité de Malel et de l’atelier A3 pour jouer de toutes les possibilités des matériaux des tapisseries : on s’écarte complètement d’une création plate , lisse , sans texture .

Toutes ces tapisseries sont signées et numérotées. Chacune est unique. Il est possible de commander et faire tisser jusqu'à six exemplaires d'une tapisserie. Pour une commande veuillez contacter l'artiste ou l’atelier A3