Malel dessine à la pierre noire. Que ce soit pour des vitraux , des portraits , des sujets imaginaires ou des paysages , il existe toujours des dessins préparatoires pour chercher l’œuvre finale . Un dessin structurant soutient , même de façon invisible pour la suite , des huiles ou pastel qui pourront donner l’impression d’être dites abstraites. Cette structure par la ligne ou les partages au crayon entre clairs et foncés évite de se perdre dans l’errance sans sens , dans la simplification vide , dans le jeu .  Car le jeu gratuit peut déboucher aussi bien sur la trouvaille merveilleuse faite d’inattendue poétique que sur le vide insipide . Malel exprime par cette discipline que ni l’amour ni l’espérance ( deux thèmes qu’il a à cœur de traiter ) ne sont le fruit du hasard .

Dans le cas des portraits et avant de se lancer dans la réalisation de l’huile ou du pastel pour l’œuvre finale , de nombreux dessins préparatoires sont nécessaires pour choisir la position , l’atmosphère , la mise en page …Cette démarche explique les nombreuses séances de pose requises pour réaliser un portrait .   La série de dessins est ensuite mise sur un mur : en quelques jours , soumis au regard permanent , les dessins  les  plus vivants  émergent  assez facilement du lot .

Dans le cas des paysages Malel se rend le plus souvent sur place avec les toiles elles mêmes , dessine sur la toile de lin avec la pierre noire afin que le dessin vivant sous-tende les futures inventions à l’huile . Il transporte ainsi les toiles dans les forêts , au milieu des étangs en barque , dans les alpages en hiver et y dessine à même ces toiles qu’il travaillera ensuite dans l’atelier .

Une exposition de dessins sur le thème de st jean au pied de la croix eut lieu en 2005 à l’abbaye de la Trappe de Soligny .  Au cours des expositions à la galerie Aaron à Paris en 2003 et 2005 une série de dessins à la pierre noire apparaissait dans les catalogues à côté des huiles et des tapisseries .

Est également envisageable pour une exposition la cinquantaine de dessins réalisée à la demande de Pierre Gibert pour le recueil de poésie «  Terre Sainte » .