Né à Paris en 1958, Malel est père de quatre filles. Il travaille pendant cinq années dans l'atelier de Mac Avoy pour y apprendre le dessin du nu et le portrait. Au début des années 80, il commence à travailler seul dans son atelier pour réaliser des portraits et des paysages. Dans l'atelier du Montparnasse de la ville de Paris, il apprend l'eau-forte et l'aquatinte. Avec la gravure " le catalpa " il gagne le 1er prix de la ville de Paris en 1986. Une première exposition de peintures et pastels a lieu à Monaco pendant l'été 1987. Puis en 1988 une nouvelle exposition a lieu à Paris à l'hôtel de Nesmond où il présente de nombreux portraits de femmes, d'artistes, d'hommes politiques et des paysages de forêts à la pierre noire. Cette exposition attire plusieurs milliers de visiteurs.
Il réalise avec l'atelier Hermet-Lorin de Chartres un vitrail intitulé " ad amorem " pour la chapelle du noviciat des jésuites à Lyon à l'Arbalétière. En 1994 le poète Pierre Gibert lui demande d'illustrer le recueil de poésie " terre sainte " pour lequel il réalise une cinquantaine de dessins à la pierre noire. En 2000 deux tapisseries de 2,50 m sur 2,50 m sur les thèmes d'un hommage aux moines assassinés de Tibhirine et de la prière sont réalisées avec l'atelier de tapisserie A3 à Paris. En 2004 une troisième tapisserie sur le thème du " rêveur " est tissée et présentée à l'exposition de la galerie Didier Aaron en juin 2005.
En 2002 une exposition de tapisseries et huiles à lieu à Paris à la galerie Bansard (avenue de la Bourdonnais). En 2003 à la galerie Didier Aaron à Paris sont montrés à la fois des huiles, des pastels et des dessins avec un catalogue à l’appui . Il y évoque les thèmes du couple, des rivières, des lacs, du chemin, du nu,du soleil , des chemins , des ciels et des enfants endormis et bien sûr de nombreux portraits.
La création de vitraux commence en 2008 lors de la rencontre avec le maitre-verrier Pierre-Alain Parot dont l’atelier se trouve à Aiserey près de Dijon . Un premier vitrail est réalisé pour une chapelle à Hauteville-sur-mer . Suivent en 2009 dix vitraux commandés lors de la rénovation complète de l’église de Vasouy ( Seine Maritime ) sur le thème de « joie dans la création et joie du Christ » . En 2011 six nouveaux vitraux sont posés dans l’église de Montgaudry ( Orne) sur le thème des sacrements .